Rencontres Culturelles d’Usson #3 | Dumky, comme un adieu - Prague 1891

Le 14 août 2021

Dispositions spéciales COVID 19

Respect des gestes barrières et port du masque obligatoire


Dvořák & St-Saëns, deux visions de l’Europe romantique ; l’âme slave à la fois nostalgique et passionnée, le raffinement et l’élégance à la française. Deux trios avec piano inspirés par le folklore populaire et défendus avec passion par le Trio Ark.

Trio Ark - Antonina Zharava, violoncelle – Renato Kamhi, violon – Cédric Lorel, piano

• Antonin Dvořák – Trio Dumky n°4 en mi m op.90 – Prague, 11 avril1891

o Dumka I | Lento maestoso
o Dumka II | Poco adagio
o Dumka III | Andante
o Dumka IV | Andante moderato
o Dumka V | Allegro
o Dumka VI | Lento maestoso

• Camille Saint-Saens – Trio n°1 en Fa M op.18 – Paris, 29 décembre 1867
Allegro vivace | Andante | Scherzo, presto | Allegro

Au printemps 1891, le compositeur tchèque Antonin Dvořák, avant de prendre à 50ans la direction du Conservatoire de New-York, fait une tournée d’adieux en Bohême interprétant le trio avec piano, Dumky, qui tient son nom de la dumka, danse d’origine ukrainienne. Dans cette œuvre qui n’a pas de forme propre mais propose une succession de six dumka, Dvořák livre son cœur et dépeint avec un brio inégalé toute l’âme romantique slave à la fois nostalgique et passionnée. Depuis 130 ans, les artistes et le public aiment le trio Dumky pour sa liberté de ton et son caractère populaire. En écho, le 1er trio avec piano de Saint-Saëns composé en 1864 est une œuvre tout aussi populaire qui, et c’est bien dommage, reste plus confidentielle. Elle n’en déploie pas moins un raffinement d’écriture et une élégance toute française parfois plus goûtée hors de l’hexagone… Saint-Saëns, jeune compositeur de 30 ans, au-delà d’une forme très classique, laisse entre apercevoir ce qui sera sa marque de fabrique, l’humour en musique, dans un andante tel un chant de berger vielleux contemplant la chaîne des puys ou un scherzo tout en pizzicati réglés comme les balancements d’une horloge à cela s’ajoutent le premier et quatrième mouvements naturalistes dessinant un air champêtre dans les montagnes du Livradois. Dvořák et Saint-Saëns, deux visions de l’Europe romantique, défendus avec passion par le Trio Ark, formé du pianiste français Cédric Lorel que les ussonnais connaissent bien, de la violoncelliste biélorusse Antonina Zharava et du violoniste de Bosnie-Herzégovine Renato Kamhi.

***
Trio Ark

Trois musiciens, trois pays, une ville... Établi à Paris, le Trio ARK est à l’image de cette ville cosmopolite. Originaires de contrées différentes, les musiciens du Trio ARK se distinguent par leur manière d’aborder un vaste répertoire classique, qu’ils enrichissent avec d’autres styles et formes artistiques : création, improvisation, peinture, théâtre.

Formé en 2011, le Trio ARK est composé d’Antonina Zharava au violoncelle, Renato Kamhi au violon et Cédric Lorel au piano qui rejoint le groupe en 2020. Ils sont régulièrement invités à se produire en France et à l’étranger : Philharmonie de Paris, Philharmonie de Minsk, Maison de l’Armée à Sarajevo, festival Cordes et Pics en Savoie, festival Carantec Culture en Bretagne, Cartoucherie de Vincennes, Centre musical Robert Dunand de Carouge, Grande Salle de la Place Neuve à Genève.

Produit par Label Calliope, leur CD Escales mêlant la musique classique et traditionnelle est disponible sur les plateformes numériques et à la Fnac.

Catégories

  • Concert
  • Festival
  • Spectacle

Langues parlées

  • Français
Services & équipements
Tarifs & paiement

Gratuit.

Gratuit

Dates

Samedi 14 août 2021
Ouverture tous les jours de 17h à 18h15 et de 21h à 22h15.

PériodesHoraires
Le 14 août 2021Samedi de 17h00 à 18h15 et de 21h00 à 22h15

Avis

Aucun commentaire.


Ajouter votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *