L’Auvergne est une terre abritant château et logis. D’ailleurs, de ces nombreux monuments ouverts à la visite, huit sont à découvrir en Livradois-Forez, ainsi qu’un logis remarquable. Le long de la Route des châteaux en Auvergne, plongez alors dans l’Histoire médiévale de cette belle partie du Massif central. De la forteresse médiévale aux ruines pleines de songes à la demeure romantique, chacun abrite une atmosphère différente.

Livradois-Forez : l’Auvergne en 8 châteaux et 1 logis à visiter

Salon du château de Vollore en Livradois Forez. Un château d'Auvergne.
Le château de Vollore-Ville : demeure vivante des descendants du Général de La Fayette

La Route historique des châteaux d’Auvergne passe par le Livradois-Forez. Elle met ainsi en lumière neuf monuments : les châteaux d’Aulteribe, de Ravel, de la Barge à Courpière, des Martinanches à Saint-Dier-d’Auvergne, de Montmorin, de Mons à Arlanc, de Vollore, Busséol à Vic-le-Comte, et le logis abbatial du Moutier à Thiers.

Le château féérique d’Aulteribe faisant partie du Centre des Monuments Nationaux

À chacun ses particularités : par exemple, ici des meubles et des tableaux parmi les plus beaux de France. Ou alors des jardins en terrasse agrémentés d’ifs pluricentenaires, conçus sur des plans très anciens. Ou bien des blasons peints uniques, des douves encore en eau, une riche collection d’estampes, des armures du XIIe siècle. Ailleurs, les souvenirs vivaces de familles et de personnages célèbres dans un château en Auvergne : comme le Général Lafayette au château de Vollore, lieu de prédilection des Concerts de Vollore.

Château en Auvergne : un mot, un caractère

Familial

Pour débuter : le château de Vollore daté du XIIe au XVIIe siècles est la « demeure vivante des descendants de La Fayette ». Car c’est un site remarquable, une décoration raffinée, des souvenirs historiques : quelques siècles d’Histoire vous attendent.

Douves

Une demeure familiale encore habitée, entourée de douves. Celle des Martinanches est un vrai château de conte de fées en Livradois-Forez. Ouvert à la visite, vous pouvez même y passer une nuit. Promis, vous ne dormirez pas 100 ans.

Les Martinanches en Livradois-Forez. Un remarquable château d'Auvergne pourvu de douves
Le château des Martinanches

Estampes

Dans le château de Mons, daté du XVIIe siècle, vous pouvez découvrir une collection remarquable d’estampes du XVe au XVIIIe siècles. Également en ses murs : un escalier d’honneur à l’italienne, et une grande cheminée Henri IV.

Héraldique

À Ravel, la forteresse royale du XIIIe siècle, remaniée au XVIIIe siècle, offre une très belle vue sur la Chaîne des puys depuis ses jardins. À l’intérieur, admirez la frise héraldique exceptionnelle représentant les armoiries des plus grandes familles d’Auvergne.

Colossal

À Mauzun, vous visitez l’une des plus importantes forteresses d’Europe, que l’on appelle « le Géant d’Auvergne » du fait des dimensions de ses murailles et du nombre de ses tours. En outre, au XIIIe siècle, le château de Mauzun représentait la formule la plus aboutie de l’architecture militaire médiévale.

Le château de Mauzun en Livradois-Forez. Forteresse géante d'Auvergne.

Cinéma

La forteresse de Montmorin du XIe et XIIIe siècles est parfaite pour un décor de cinéma. En effet, elle cache une salle d’armes et une chambre meublée comme à l’époque médiévale. Et comme c’est un ensemble défensif, vous profitez d’une vue remarquable, d’un panorama sur le Livradois-Forez. Montmorin, un trésor médiéval d’Auvergne.

Romantique

Le château d’Aulteribe conserve des objets et œuvres d’art de grande qualité. Il présente aussi des meubles estampillés issus des meilleurs ateliers parisiens des XVIIème et XVIIIème siècles. Parcourez ses jardins et découvrez son riche mobilier.

Et tant d’autres à visiter au long de la Route des Châteaux en Auvergne

Pour conclure, en marge de la Route, s’élèvent de nombreux autres châteaux ouverts à la visite. Viverols, Chavaniac-Lafayette, Busséol, la Chassaigne, Coppel, Auzon, Barante, Vaulx, Allègre… Vous avez aussi le choix d’aller en dehors des sentiers battus. Tout comme l’ensemble de l’Auvergne qui est un pays de châteaux, la Route historique en donne à voir alors près de trente-cinq, accessibles au public. Si bien que sur les quatre départements de l’Allier, du Cantal, de Haute-Loire et du Puy-de-Dôme, la route comptabilise chaque année de 300 000 à 350 000 visiteurs. Alors, envie de partir à l’assaut des châteaux d’Auvergne ?