Réservez vos places

En 2013, une bande d’amoureux de quatuor à cordes et de symphonies décide d’apporter sa touche dans le paysage culturel thiernois. Fruit de cet élan, l’association Les Rencontres Arioso voit le jour sous les auspices de la « grande musique ». Elle s’est depuis imposée comme un élément essentiel de la programmation estivale, et ses Nuits classiques comme une date à cocher dans l’agenda.

Petite asso en mode majeur

Ils rêvaient de mettre la grande musique au cœur de l’actu culturelle thiernoise et ils l’ont fait. Depuis 2013, Les Rencontres Arioso trace son chemin, avec discrétion et opiniâtreté. Organisateur de master class et de concerts, l’association se veut un acteur fort de la culture en pays thiernois.

Tout au long de l’année, quel que soit l’évènement, Arioso multiplie les rencontres. Chaque concert est l’occasion d’échanges entre public et artistes, et des ateliers sont ouverts aux musiciens amateurs et animés par les professionnels invités. Un stage de chant choral réunit pendant près d’une semaine plusieurs dizaines de choristes venus de toute la France.

Un rôle de passeur de culture

Faire découvrir des œuvres, des compositeurs, des instruments rares, voilà le credo d’Arioso. L’association défriche, propose. Mais son travail ne se réduit pas au seul festival tenu dans la capitale de la Coutellerie. Toute l’année, des Petites nuits classiques et jazzy sont à l’affiche du côté de Vichy comme de Thiers. Des concerts plus intimistes encore, afin d’amener les spectateurs toujours plus près des artistes.

Car Arioso cherche à réduire la distance entre scène et fauteuils, au propre comme au figuré. Pour que la musique classique ne soit pas qu’un temple aux portes étroites, une messe intimidante. Leur credo : porter toute une culture musicale vers le plus large public. Une manière, à leurs yeux, de participer à la construction « d’un monde plus apaisé et généreux ».