Fermant, de table, de poche, d’art, à pain, à désosser, à éplucher, éminceur, à jambon, d’office, bec d’oiseau, à beurre, à pizza, à fromage, à tomate, Laguiole, Vendetta, Aurillac… Les qualificatifs pour parler du couteau sont infinis. À l’image de l’univers auquel il appartient. Découvrez ainsi à Thiers le monde fascinant de la coutellerie.

Thiers, âme de feu et lame d’acier

Lorsque nous évoquons la coutellerie de Thiers, ce sont huit siècles d’histoire qui nous contemplent. Car, capitale historique et économique de la coutellerie française, Thiers demeure le cœur battant d’une tradition qui n’a jamais vraiment perdu de sa force. En 1220 déjà, les ateliers de coutellerie se comptaient par dizaines, et le temps n’a rien changé à l’affaire. Par conséquent, à Thiers, l’acier forgé demeure roi. 

On dénombre aujourd’hui dans le bassin industriel et artisanal de Thiers 80 unités de productions et environ 30 de sous-traitance. Par conséquent, les couteliers sont parvenus à franchir les crises industrielles successives et à garder intacte l’âme du Thiers©. Ce dernier qui continue à fasciner tous les amateurs. À Thiers et dans la montagne thiernoise sont fabriqués 70% des objets tranchants français. Cette tradition coutelière s’exporte ainsi dans le monde entier.  

Émouleurs, forgerons, polisseurs, manufacturiers du travail du bois et de l’acier : ils possèdent tous un savoir-faire bien particulier et bien vivant. Certaines de leurs créations sont de véritables œuvres d’art. Les couteliers utilisent du bois, du carbone, de l’os, des fossiles, de la corne, du métal. Mais aussi, des aciers très solides et des techniques de polissage différentes.

Découvrir la coutellerie de Thiers

La ville thiernoise continue d’entretenir sa réputation : les artisans couteliers y perpétuent par ailleurs des savoir-faire renommés et les partagent avec un public toujours plus nombreux. Libre à vous de mettre la main à l’ouvrage et de participer à la fabrication de votre propre couteau. Deux ateliers proposent des activités de montage de couteau.

Où fabriquer son propre couteau ?

Un séjour pour découvrir la fabuleuse histoire coutelière de Thiers et apprendre à monter vous-même votre couteau !

Autour de la coutellerie de Thiers : musée et balades

Du musée de la Coutellerie, où l’on peut observer à loisir le tour de main des maîtres, au Festival Coutellia, véritable rendez-vous de ceux qui font et de ceux qui aiment le couteau, ce sont des siècles de tradition qui ont bâti un pont entre les époques.

Enfin, baladez-vous le long de la Durolle, auprès des anciennes forges, et dans la vallée des rouets pour découvrir le berceau de la production coutelière, au temps où la force motrice de la rivière entraînait les pierres à émoudre les lames. Pour conclure, venir à Thiers c’est plonger dans six siècles de savoir-faire artisanal et industriel !