Baroudez en bicyclette

Le Livradois-Forez : une terre de vélo, de Tour de France et de balades tranquilles …

Le vélo est propice à la rengaine …

et à l’enchantement de l’humeur, c’est entendu ! Quand on partait de bon matin / Quand on partait sur les chemins / À bicyclette/ […] / Sur les petits chemins de terre / On a souvent vécu l’enfer / Pour ne pas mettre pied à terre / […] / Quand on approchait de la rivière / On déposait dans les fougères / Nos bicyclettes / Puis on se roulait dans les champs / Faisant naître un bouquet changeant / De sauterelles, de papillons / Et de rainettes.

Le vélo est propice aux rencontres …

même si on ne vous promet pas de croiser Paulette (!), ni Firmin, ni Sébastien, sur les routes du Livradois-Forez. En revanche, comme dans la chanson d’Yves Montand, il y a des fougères, des rivières habitées par des rainettes et des champs plein de jolis papillons. Et il y a même de beaux villages, des paysages doux et des endroits secrets, calmes et tranquilles qui ne demandent qu’à être découverts, à l’occasion d’un pique-nique ou d’un moment de repos…

Le vélo est propice aux efforts …

mais, si comme Alexandre Vialatte, vous jugez que ce pays cachent davantage de montées que de descentes, libre à vous d’utiliser un engin à assistance électrique, susceptible de rendre votre randonnée plus légère ! Vous pourrez alors pédaler sans peine, tout en imaginant les propos qu’aurait pu tenir le grand chroniqueur de La Montagne, sur ce moyen moderne de locomotion…

Enfin, le vélo est propice à la rêverie …

et vous pourrez imaginer une discussion entre Vialatte et Montand ayant pour sujet la pratique de la Petite reine… « Et c’est ainsi qu ‘Allah est grand ! »… « À bicyclette».

La Petite reine, chère à Alexandre Vialatte et à Yves Montand …

Après les balades tranquilles, place au passage du Tour de France en Livradois-Forez, samedi 12 septembre, au col du Béal.