Chapelle Notre-Dame de Bon-Rencontre

Petite chapelle qui possède sur le maître-autel, une Vierge assise tenant sur ses genoux l’Enfant-Jésus. Notre-Dame de Bon Rencontre veille sur les voyageurs. Elle a été meublée avec le mobilier de l’ancienne église paroissiale détruite à la Révolution.

La première église paroissiale s’appelait Notre Dame de L’air. On a d’ailleurs toujours la statue qui se trouvait dans cette église : Notre-Dame des Anges.

A Benaud, à la sortie de la ville, sur la route qui menait à Ambert, il y avait une grande croix avec un piédestal en forme de niche. On y trouvait une statue de la vierge, assise, tenant son enfant Jésus sur ses genoux. C’était Notre-Dame de Bon-Rencontre. Des traces de sa vénération remontent à 1599.

Pendant la Révolution, un ancien marin, reconverti en boulanger, emporta la statue pour la cacher chez lui et la cacha dans son pétrin puis dans sa cave afin de l’épargner aux perquisitions des révolutionnaires.

En 1801, la statue reprend place sous la croix. L’église paroissiale ayant été, quant à elle, détruite, les paroissiens entreprirent la construction d’une chapelle à la Vierge. C’est à ce moment que la croix de Benaud fut transportée au cimetière et la statue de Notre-Dame de Bon-Rencontre se retrouva dans la chapelle.

Toutefois, des études actuelles nous prouvent que la statue qui se trouve aujourd’hui dans la chapelle n’est pas la primitive. La statue actuelle est souvent vue comme une copie tardive de Notre-Dame des Chazes, ce qui parait vraisemblable étant donné que les monastères de La Chaise-Dieu et celui des Chazes sont tous deux d’origine bénédictine.
Cette statue représenterait N.-D. du Bon-Secours, appelée à tort N.-D. de Bon Rencontre, par ses lignes modernes n’a rien des vierges romanes de nos montagnes et conclurait qu’elle avait été substituée à une Vierge plus ancienne


Aujourd’hui, la chapelle Notre-Dame de Bon-Rencontre reste très active durant toute l’année, on y récite le chapelet à de nombreuses solennités de la Vierge-Marie et aux mois du rosaire et de Marie. On doit cette activité à la présence des frères de Saint-Jean à La Chaise Dieu.

  • Entité de gestion : Communauté des frères de Saint Jean
  • Environnement : A la campagne, En périphérie de la ville, Lac ou plan d'eau à -5 km, Rivière à -5 km

Catégories

  • XIXe siècle

Langues parlées

  • Français
Services & équipements
  • Parking à proximité
Tarifs & paiement

Accès libre.

Gratuit

Période d'ouverture

Toute l'année, tous les jours de 9h30 à 18h.
Horaires modifiés en fonction des saisons.

Avis

Aucun commentaire.


Ajouter votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *