P’tit Jules à la maison de l’Améthyste

La maman du p’tit Jules nous raconte la découverte de la maison de l’Améthyste :

« P’tit Jules et moi avons décidé de partir à la découverte d’une jolie pierre que nous trouvons dans le Livradois-Forez : l’améthyste.

Au programme de la journée : pique-nique sur la route et balade accompagnée.

Sur place, notre guide Adrien nous explique la géologie du terrain puis nous présente le matériel avant de commencer la descente en direction de la carrière.

Arrivés à la mine, un gros tas de sable et de cailloux est entreposé, à proximité d’une bassine d’eau et des petits seaux. P’tit Jules demande : « Maman j’ai le droit de me salir pour chercher la pierre violette ? ».

Après avoir fait des trous un peu partout, et collecté beaucoup de trésors, il faut sélectionner les pierres que nous voulons garder. Le choix est compliqué et les mains sont sales, mais les sourires sont là. Toutes ces pierres sont si belles avec leurs couleurs différentes !

Adrien nous emmène ensuite découvrir un gisement d’améthyste et nous explique l’histoire de la carrière qui est remis en fonctionnement.

Il nous rappelle que la « récolte » d’améthystes est contrôlée : nous avons le droit à 50g par personne uniquement.

À notre retour à la maison de l’améthyste, surprise ! Un atelier de polissage est proposé.

Nous choisissons des fluorines, plus facile à polir car moins dures que l’améthyste. Il nous faudra moins de temps pour révéler la forme souhaitée : idéal pour un enfant qui a déjà fait une balade de 2h30.

Après avoir frotté, frotté et frotté encore la pierre, p’tit Jules a enfin la forme et l’épaisseur souhaitée.

L’animateur nous emmène donc percer la pierre d’un petit trou, puis choisir un cordon et hop, autour du cou ! « Regarde mon beau collier c’est moi qui l’ai fabriqué » : quelle fierté pour un petit loulou de 7 ans.

Il reste plein de découverte à faire sur place : les ateliers « fabrique tes cristaux », « l’arbre à cristaux » ou « le trésor des ruisseaux » , c’est certain, nous y retournerons. »

En voilà une !
Apprenti explorateur à l’œuvre.
P’tit Jules utilise un piolet.
La concentration est de mise.
Belle illustration de gisement d’améthyste.
Ici, c’est le Livradois-Forez.
Polissage de la pierre.
On peaufine les détails.
Observation du perçage de la pierre, après polissage.
P’tit Jules, tout fier.

Pour plus d’information : La Maison de l’Améthyste