Situé sur la partie orientale de l’Auvergne, peuplé de plus de 100 000 habitants, il regroupe 162 communes parmi lesquelles Ambert, Billom, La Chaise-Dieu, Thiers …

De par ses caractéristiques géographiques et environnementales, il possède une grande variété de milieux naturels : tourbières et lacs tourbeux, landes montagnardes des Hautes-Chaumes du Forez, hêtraies et sapinières, forêts alluviales, buttes et coteaux secs de Limagne, prairies naturelles de fauche, rivières et torrents…

Territoire traditionnel de polyculture et d’élevage très densément peuplé au XIXe siècle, il a été fortement touché par l’exode rural et la déprise agricole du XXe siècle. Aujourd’hui, le Livradois-Forez est constitué pour la moitié de sa surface de vastes espaces boisés où cohabitent « futaies jardinées » traditionnelles et plantations récentes. Le développement d’activités industrielles liées à l’eau (textile, cuir, papier, petite métallurgie, coutellerie) dès le XVe siècle, et leur essor jusqu’au milieu du XXe siècle, marquent fortement le Livradois-Forez et constituent une de ses richesses, tant économique que culturelle.

Partout, la présence de l’homme s’éprouve dans les milliers de hameaux dispersés dans le paysage, par un formidable patrimoine d’architectures artisanales, religieuses, paysannes, par un réseau dense de petites villes.