Capitale de la coutellerie

La capitale mondiale de la coutellerie est ici, accrochée à la roche montagneuse. Car Thiers est la ville où il y a le plus de couteliers qui exercent leur métier depuis plusieurs générations. Vous le savez peut-être : à Thiers et dans la montagne thiernoise sont fabriqués 70% des objets tranchants français. Ainsi, le savoir-faire coutelier thiernois s’exporte dans le monde entier. De surcroît, un festival international du couteau d’art et de tradition le met à l’honneur chaque année au mois de mai : Coutellia.

Dans la région, la coutellerie est née dans la vallée de la Durolle. Il y a sept siècles, les couteliers ont dompté cette rivière pour installer des « rouets », ces anciennes coutelleries utilisant l’énergie hydraulique. Par conséquent, le dernier encore en fonctionnement se visite dans la vallée des Rouets. Vous pouvez ainsi profiter du billet jumelé avec la visite du musée de la Coutellerie pour découvrir ce savoir-faire, tout en respirant la fraîcheur de la rivière. Aujourd’hui, la coutellerie à Thiers représente des centaines d’emplois. Émouleurs, forgerons, polisseurs, manufacturiers du travail du bois et de l’acier : ils possèdent tous un savoir-faire bien particulier et bien vivant.

Thiers est une ville dynamique au savoir-faire coutelier d’excellence. En effet, elle a su tirer parti de l’industrialisation. Elle gagne ainsi de la population depuis 5 années et de nombreuses entreprises sont installées dans la ville et dans la montagne thiernoise. Leurs domaines d’activité sont variés : aéronautique, accastillage, plasturgie, mécanique, médical… Ainsi que l’univers de la coutellerie bien sûr ! Cette activité permet l’emploi de nombreuses personnes dans les entreprises coutelières. Des artisans couteliers, dont la plupart ont été formés sur le bassin thiernois, façonnent des modèles selon leurs inspirations. Pour un usage quotidien ou pour les collectionneurs de couteaux, certaines créations sont de véritables œuvres d’art.

Poussez la porte des boutiques des artisans couteliers.

À Thiers, vous le remarquez, le couteau est partout. En entrant dans cet univers, vous découvrez un domaine artisanal passionnant. Les couteliers utilisent du bois, du carbone, de l’os, des fossiles, de la corne, du métal pour façonner des couteaux très personnalisés. Avec des montages simples ou très complexes. Des couleurs vives ou des matériaux naturels doux. Des aciers très solides et des techniques de polissage différentes. Chaque création est unique. Il y a forcément un modèle qui sera votre coup de cœur. Les artisans et les revendeurs vous partagent avec plaisir leur métier de passion de puis leurs boutiques-ateliers.

Vivre à Thiers, c’est avant tout savourer le plaisir d’avoir enfin un couteau qui coupe, avec la Chaîne des puys comme ligne d’horizon. Toute l’année, les artisans couteliers vous proposent des ateliers de montage de couteaux. Vous pouvez fabriquer ce bel objet au cœur de l’Auvergne auprès des artisans couteliers passionnés de Thiers. En effet, vous pouvez monter, assembler polir et même graver votre prénom sur la lame. Une belle activité à faire en famille pendant vos vacances.

Également, le centre ancien abrite maisons médiévales et petites ruelles inclinées. Il faut s’y perdre pour apprécier toute la singularité de Thiers. En effet, certaines des plus jolies petites ruelles sont cachées. Des passages couverts appelés « pedde » (prononcer une « pède ») donnent beaucoup de prestance à cette ville classée Secteur sauvegardé. Marc Prival le dit bien : « Vieilles maisons en hauteur se serrant pour avoir plus chaud, rues qui pendent vers l’aval à ne plus en finir, venelles de raccordement à degrés entre les quartiers, « peddes » enjambant le vide, c’est une cité qui a du caractère. — (Marc Prival, La coutellerie à Thiers et dans sa région). Vous reconnaissez les boutiques anciennes des couteliers, le long de la rue de la Coutellerie et dans la rue Conchette. Des artisans et artisanes d’art vous accueillent également : céramiste, maroquinière, tourneur sur bois…

Deux jours sur mesure avec les sites à visiter absolument

Dans la vallée des usines, le centre d’art contemporain le « Creux de l’Enfer » vous attend. Il est installé dans une ancienne coutellerie. Également, un petit train touristique vous fait découvrir, confortablement installé, cette vallée des usines, les gorges de la Durolle et le centre médiéval. Puis, au musée de la coutellerie, émerveillez-vous devant la collection : une agréable visite vous attend. Ici, des couteliers feront des démonstrations sous vos yeux. Car, au sous-sol, la forge industrielle reconstituée en sons et lumières vous donne forcément quelques frayeurs !

Thiers, le musée

Pour compléter votre visite de Thiers, partez à la découverte de la vallée des rouets. Vous marchez dans les pas des émouleurs : un écrin de nature paisible à six minutes en voiture ou à douze kilomètres à pieds par l’itinéraire de randonnée « De l’enfer aux rouets ».

La vallée des rouets à Thiers

De retour à Thiers, ne manquez pas de prendre un verre en terrasse d’un café donnant sur la montagne que vous venez de gravir. À deux pas du musée, attardez-vous dans la collégiale Saint-Genès avec ses pépites architecturales et sa saisissante tranquillité. Vous serez surpris par l’imposante coupole. C’est la plus grande d’Auvergne et elle est dans le Livradois-Forez !

Des moments à vivre pour profiter pleinement de la région

  • #atelier – Montez votre couteau Le Thiers® auprès d’Inserfac ou de la coutellerie Robert David à Thiers.
  • #spa – Détendez-vous au Spa des bois noirs auprès d’une équipe attentive à Saint-Rémy-sur-Durolle.
  • #abeille – Rendez visite à un apiculteur de montagne à Viscomtat.
  • #eau – Dégustez l’eau minérale et royale de Châteldon.

Thiers et ses alentours

Que vous soyez férus d’histoire ou de chevaux, adepte du paddle, amateur de pêche ou à la recherche d’un spa, cette destination, où se mêlent nature et ville, vous offre de quoi passer un très agréable séjour ressourçant et revigorant. Dans la haute forêt des Bois noirs, à l’est de Thiers et face au fascinant puy-de-dôme, appréciez un massif montagneux majestueux. Il fera le bonheur des randonneurs et vététistes.

De plus, vous pouvez aussi découvrir l’habitat de la loutre ou vous initier à la pêche à la truite autour du lac d’Aubusson ou encore déguster du miel de montagne à Viscomtat ou de la bière artisanale à Courpière. La découverte des trésors de la nature fera partie de vos vacances. Enfin, pour les plus solitaires, le spa des Bois Noirs vous invite à la détente dans son espace aquasensoriel. Sauna, hammam et massages sont au programme. Mais avant, dégustez une tisane chaude, en profitant de la vue sur le lac des Prades. Les amoureux peuvent se régaler de paysages inoubliables lors d’une randonnée poétique sur le grün de Chignore. Également, dans les bourgs comme Châteldon ou Ris, les passionnés d’histoire apprécieront toutes les facettes du Livradois-Forez grâce aux visites guidées thématiques. En effet, dépaysement et lâcher-prise sont au rendez-vous dans ce territoire touristique où la nature vous invite.

Hors des sentiers battus

L’association Les vieilles lames propose à La Monnerie-le-Montel des visites commentées de leur atelier et vous expliquent la vie de ses anciens paysans-couteliers qui fabriquaient ou assemblaient, à leur domicile, des milliers de couteaux. Des ateliers de montage de couteaux sont aussi organisés.

Les espaces naturels autour de Thiers

  • Piquez une tête en famille ou entre amis au plan d’eau des Prades à Saint-Rémy-sur-Durolle, à la base de loisirs d’Iloa à Thiers ou encore au lac d’Aubusson d’Auvergne.
  • Randonnez en pleine nature dans les Bois noirs autour du col de Saint-Thomas.
  • Respirez l’air pur dans la vallée de la Credogne et sa forêt de feuillus.